Nouvelles

Recours obligé aux médicaments génériques pour soigner les troubles gastriques : une économie pour le gouvernement ?

Montréal, ce 15 mars 2013. Au nom des citoyens et patients québécois, le Conseil pour la protection des malades (CPM) s’est d’abord réjouit suite à l’annonce faite le jeudi 14 mars par le ministre de la Santé, des Services sociaux et des Aînés, le docteur Réjean Hébert, au sujet du recours demandé aux patients pour des médicaments génériques, particulièrement ceux prescrits pour soigner des troubles gastriques.

L’annonce du ministre de la Santé vante, en effet, la mesure par une économie de plusieurs dizaines de millions de dollars en instruisant les professionnels de la santé de recourir à des médicaments génériques de substitution pour soigner désormais les milliers de patients qui sont affligés par ces problèmes de santé.

Le CPM se demande, par contre, si l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) et le ministre de la Santé, ont notamment tenu compte d’une étude réalisée sur une période de trois ans, pour le gouvernement de la Colombie-Britannique qui a conclu au sujet des mêmes mesures, que les économies faites à court terme étaient malheureusement compensées par une demande accrue des patients en soins médicaux et hospitaliers dans le réseau public pour des dépenses équivalentes, pendant les trois ans qui ont suivi les mesures prises.

Comme il le fait depuis bientôt 40 ans dans le réseau de la santé, le CPM souhaite dans ce cas-ci également, s’assurer que l’État québécois fait des choix d’abord pour les citoyens, pour les patients, et qu’il ne procède pas encore une fois à une opération marketing d’économie financière à court terme sur leur dos, sans tenir compte des autres considérations et des impacts, cliniques et autres, à plus long terme.

Rappelons que le CPM est un organisme privé, sans but lucratif, voué à la protection et à la défense des droits des usagers du réseau de la santé. Par le biais de la Fédération des comités des usagers et de résidents du Québec le CPM regroupe les comités des usagers et de résidents implantés dans de nombreux établissements de santé situés aux quatre coins de la province.

-30-

Source:

Me Paul G. Brunet, m.a.p. Président
Conseil pour la protection des malades
1000, rue Saint-Antoine Ouest, bureau 403
Montréal, Québec, H3C 3R7
Téléphone: (514) 861-5922 – sans frais: 1877.CPM.AIDE
Cel. : (514) 592-0127
Télécopieur: (514) 861-5189
Courriel : info@cpm.qc.ca – Site Web: www.cpm.qc.ca

Télécharger le communiqué