Nouvelles

Scandale du cancer du sein à terrre-neuve: les patientes québécoises doivent être rassurées

Suite à l’annonce par le gouvernement terreneuvien de la tenue d’une commission afin d’enquêter sur des centaines de diagnostics possiblement erronés en matière de cancer du sein, les patientes québécoises affligées d’un cancer du sein ou qui se sont vues diagnostiquer un cancer du sein doivent être rassurées sans délai par la communauté médicale québécoise.

Le Conseil pour la protection des malades est inquiet et demande aux autorités gouvernementales compétentes en la matière de rassurer ces femmes qui, depuis au moins cinq ans, se sont vues diagnostiquer un cancer du sein ou l’absence d’un cancer du sein et auxquelles des traitements ont été prescrits afin que le drame survenu à Terre-Neuve ne puisse pas s’appliquer au Québec.

Rappelons que le CPM est un organisme sans but lucratif voué à la protection et à la défense des droits des personnes malades, âgées, handicapées, psychiatrisées ou hébergées. Il regroupe plus de 300 comités d’usagers implantés dans autant d’établissements de santé situés aux quatre coins du Québec.

-30-

Source : Me Paul G. Brunet, m.a.p. Président
Conseil pour la protection des malades (CPM)
Téléphone: (514) 861-5922
Cell. : (514) 592-0127

Télécharger le communiqué